Les 5 billets de la série consacrée aux outils de suivi de projet m’ont permis de dresser un aperçu rapide d’une partie de la méthodologie de gestion de projet qui est mise en place dans mon agence, Nurun.

J’ai choisi de mettre en avant ces 5 documents car ils me semblent être d’une réelle utilité pour des projets moyens et importants. Je n’ai donc pas présenté tous les documents que nous utilisons, même si certains auraient également mérité des articles : le MOP (Manuel d’Organisation de Projet), le fichier de pricing et le plan de charge, un planning type, le TIDE (Task - Issue - Decision - Event), le fichier des Stops...

En guise de conclusion à cette série de billets, je dirais que :

  1. Gérer un projet sans outils de suivi s’avère compliqué, voire impossible (en tous cas, pour des projets de moyenne / grande envergure; et pour les petits projets, ne pas avoir de documents de suivi est envisageable si l’on a suffisamment d’expérience). Tous les Chefs de Projet doivent avoir un minimum d’outils et de documents qui les aident dans leur travail quotidien.
  2. Par contre, ce n’est pas parce que vous avez de bons outils que votre projet se déroulera sans problème. Ces documents sont des outils qui peuvent vous aider au quotidien s’ils sont utilisés de façon intelligente, mais ce ne sont QUE des outils. Et la gestion de projet ne se résume pas à mettre en place des outils, faire de la gestion de projet revient surtout à encadrer / motiver des personnes, à gérer des crises… Les relations humaines sont au cœur de ce métier.
  3. Reprendre tous ces outils et les utiliser de façon automatique pour vos projets n’a pas de sens. Au préalable, il faut se demander si cette méthodo peut s’adapter à votre projet, à votre client, à votre agence… Est-ce que ces outils vous seront utiles par rapport à votre façon de faire habituelle ? Un Chef de projet qui a la charge d’un petit projet n’aura certainement pas besoin de tous ces documents, seuls le suivi de prod et le CRR lui seront utiles par exemple.
  4. Si vous souhaitez utiliser tout ou partie de ces outils, il faudra certainement les adapter pour qu’ils correspondent aux spécificités de votre projet. Ainsi, leur utilisation sera pleinement justifiée, pertinente et utile au projet. Egalement, dites-vous que les meilleurs outils sont ceux qui seront compris et utilisés par l’équipe projet et par le client.
  5. Enfin, attention à ne pas passer plus de temps à renseigner ces documents plutôt qu’à produire et suivre l’avancement de votre projet. Plus il y a de documents à renseigner, plus c‘est chronophage, et cela peut vous détourner de votre travail prioritaire.

Pour rappel, voici les liens vers les 5 billets qui se trouvent la rubrique "Gestion de Projet" :

Egalement, voici un lien pour télécharger l’intégralité des outils qui ont été présentés.

Télécharger l’intégralité des outils de suivi de projet

J’aimerais réellement échanger et partager mon expérience avec vous : avez-vous téléchargé ces outils ? Les avez-vous utilisés ? Vous semblent-ils utiles ? Sont-ils globalement adaptés à vos projets ?