SuperFiction, le blog ::: marketing interactif, experience utilisateur, conception multimedia et gestion de projets

lundi 19 avril 2010

Silence radio...

Vous l'avez remarqué, j'ai très peu de temps à consacrer à mon blog en ce moment. C'est parce que je travaille sur un projet perso pour lequel je m'investis pas mal.

Désolé, j'y retourne ;-)

Share |

lundi 29 mars 2010

[Autopromo] TAG Heuer : The Odyssey of Pioneers & Baselworld 2010

Il y a 1 semaine environ, la célèbre marque horlogère TAG Heuer (groupe LVMH) a mis en ligne en collaboration avec l’agence Nurun ;-) 2 opérations stratégiques dans le cadre de son 150ème anniversaire :

Pour avoir eu la chance de travailler sur ces 2 projets (et parce que cela me fait tout simplement plaisir d’en parler ;-) je vais vous présenter ces 2 opérations.

THE ODYSSEY OF PIONEERS

A l’occasion de ses 150 ans, TAG Heuer se lance, en partenariat avec Tesla Motors, dans un tour du monde 100% électrique ("The 1st World Tour in a 100% Electric Car").

L’aventure, "The Odyssey of Pioneers", se déroule à travers 15 villes et 37 000 km, et, à chaque étape du parcours, une exposition itinérante dévoile des pièces historiques de la marque mais aussi des montres de demain.

The Odyssey of Pioneers

Légende : l'ADN de TAG Heuer puise ses origines, entre autres, dans les sports mécaniques.

A travers cette opération unique, TAG Heuer et Tesla Motors démontrent leur esprit pionnier en terme d'avant-garde et d'innovation.

Pour faire un écho digital à cette belle opération et permettre aux internautes / fans de vivre l'aventure, un dispositif digital a été mis en place. Il est composé de :

  • un mini-site qui présente l'opération, le concept, l’exposition, le parcours… Il constitue la prise de parole officielle de la marque sur l’événement.
  • des plateformes sociales qui, elles, s’appuient sur l’actualité chaude et offrent des prises de parole aux internautes / aux fans. Elles permettent également de relayer les événements locaux à chacune des étapes.
    • Les internautes peuvent suivre l'aventure sur Facebook via un onglet spécifique "Odyssey of Pioneers" pour suivre les étapes et mettre en avant certains reportages (animation communautaire réalisée par IC Agency)
    • un fil Twitter dédié et animé par l’équipe de la Tesla permet de suivre la course en direct ;
    • YouTube et FlickR sont utilisés pour tous les reportages photos et vidéos.
The Odyssey of Pioneers sur Facebook

Légende : la page de TAG Heuer a été personnalisée avec un nouvel avatar, une box et notamment un onglet spécifique qui permet de suivre l'aventure : dernières photos, reportages vidéos etc...

"The Odyssey of Pioneers" a démarré le 18 Mars à la Foire de Bâle en Suisse et se terminera fin Septembre / début Octobre avec l’arrivée à Paris. L’aventure ne fait donc que commencer ;-)

BASELWORLD 2010

Baselworld (la Foire de Bâle) est un salon international de l’Horlogerie de la Bijouterie qui a lieu chaque année en Mars en Suisse. Cet événement est incontournable pour la marque, car il concerne à la fois le business (salon professionnel, intentions d’achat des revendeurs…) et la communication (image de marque, notoriété...)

Côté business, l’année 2010 a été l'occasion pour TAG Heuer de mettre en avant ses nouveaux produits et de dévoiler sa concept watch : la Grand Carrera Pendulum(*).

Côté image et communication, Leonardo Di Caprio et Jack Heuer étaient présents pour fêter les 150 ans de la marque et annoncer le lancement de l’opération "The Odyssey of Pioneers".

Légende : Le Pendulum, la concept watch 2010 de TAG Heuer.

Une grande opération donc, avec des objectifs clairs :

  • présenter les nouveautés et la concept watch de 2010 ;
  • fournir aux professionnels les informations nécessaires à la diffusion de l'information ;
  • faire vivre l'événement aux non-professionnels ;
  • mais aussi présenter un teasing du futur site de TAG Heuer !

Pour répondre à ces objectifs, nous avons donc travaillé avec TAG Heuer autour du dispositif suivant :

  • un mini-site présente les nouveautés, la concept watch 2010, et il fournit les informations nécessaires aux professionnels (communiqués de presse, photos...)
  • l’implication de blogueurs horlogers influents qui étaient présents sur place à la Foire de Bâle et qui ont produit des reportages photos et vidéos (avec également le relai de l’événement sur leurs blogs respectifs) ;
  • le relai de l’opération sur les plateformes sociales : pages Facebook et YouTube de TAG Heuer, fil Twitter

Les partenaires de Baselworld 2010 pour TAG Heuer : Watchonista, Calibre 11, IC Agency et I-Reel.

Après la sortie il y a quelques mois de la "Monaco V4", TAG Heuer démontre une fois de plus via ces 2 projets, sa volonté de participer activement au développement de sa stratégie digitale, que ce soit via des prises de paroles institutionnelles ou des prises de parole partagées avec ses fans. C’est une marque qui ose et qui n’a pas peur de se remettre en question pour toujours aller de l’avant. Et c’est tant mieux.

Bref, ce sont 2 beaux projets que je suis très fier de relayer sur mon blog. Sortir 2 projets importants dans le timing qui était prévu, ça fait toujours très plaisir. Et si ce billet ne fait plaisir qu’à l’équipe de TAG Heuer et à mes collègues de Nurun, tant pis ;-)

(*) Pour les amateurs : la nouveauté réside dans l’organe réglant, la spirale mécanique, qui est remplacé par une spirale magnétique.

Share |

mardi 23 mars 2010

Ma première expérience en tant qu'enseignant : Introduction à la Gestion de Projet (4/5)

Après les 3 premières présentations (la 1ère, la 2nde et la 3ème), voici la publication de la 4ème et avant-dernière session consacrée à la gestion de projet.

Au programme de cette 4ème session :

  • piloter le projet : gestion des risques, gestion des changements, construction de son dashboard...
  • planifier son projet

Le 5ème et dernier cours sera publié fin mars / début avril.

Share |

samedi 20 mars 2010

Refonte de site : vendez votre ancienne version aux enchères !

C'est l'idée (originale) qu'a eu le groupe Louvre Hôtels (Kyriad Prestige, Kyriad, Campanile, Première Classe, Golden Tulip, Tulip Inn, et Royal Tulip) pour faire de la communication et des RP autour de la refonte à venir de leur site.

Ils vendent leur site web actuel et son back office sur eBay :

  • vend site fiable, beaucoup servi
  • très bon état général, livré avec templates
  • aucun bug récent etc...
image

Il y a 5/6 mois, l'agence Nexence proposait une prestation de marketing mobile sur Ebay et Laurent Evain vendait lui aussi un de ses drivecast aux enchères.

Ce que j'avais imaginé est donc en train de se produire (je me cite ;-)

"Reste à savoir si on trouvera un jour, des recommandations d'occasion crées par des agences web sur eBay.
Imaginez : agence web internationale vend reco stratégique et graphique de 2005 pour client Travel. Comprend 70 slides en version anglaise + propositions graphiques incluant les sources PSD. Etat neuf, pas servi (il suffit de changer le logo et les couleurs) Mise à prix : 25 €"

L'opportunité est bien choisie : quoi de mieux qu'une refonte pour revendre son ancienne version ;-) Ca mérite de faire un peu de buzz, vous ne trouverez pas ?

Share |

mardi 9 mars 2010

Désolé...

Problème de Freebox, coupure de net pendant 1 bonne semaine... Retour à la vie digitale d'ici peu ;-)

Share |

mercredi 24 février 2010

Note de lecture : "Rocket Surgery Made Easy" de Steve Krug

Rocket Surgery Made Easy, de Steve Krug

Je l’annonçais dans un précédent billet : 9 ans après la sortie de l’excellent "Don’t Make Me Think", Steve Krug s’est attaqué aux tests d’utilisabilité en mode "discount" pour faire référence à Jakob Nielsen.

ROCKET QUOI...?

Rocket Surgery Made Easy.

D’abord, expliquons ce titre plutôt énigmatique. "Rocket Surgery Made Easy" fait référence à "Rocket Science" qui est l’équivalent anglais de la physique nucléaire (merci Erwan ;-). Quelque chose qui n'est pas de la rocket science n’est pas si difficile, donc en clair, n'importe qui devrait pouvoir y arriver (ce qui explique le "Made Easy")

Dans "Rocket Surgery Made Easy" Steve Krug explique comment on peut, soi-même et avec l’aide de quelques personnes, conduire plusieurs tests d’utilisabilité qui vont permettre :

  • de faire émerger 80% des problèmes majeurs ;
  • de les corriger rapidement.

UN GUIDE CONCRET ET TRÈS OPÉRATIONNEL

Le sous-titre est on ne peut plus clair (“The do-it yourself guide to finding and fixing usability problems”) : le contenu du livre est très opérationnel, très concrèt et ultra pratique. Pour chacune des étapes, Steve Krug propose des conseils et une méthodologie éprouvés depuis plus de 20 ans :

  • quoi tester (des wireframes ? le design de quelques pages ? un prototype ? les sites concurrents ?) et quels sont les résultats attendus ?
  • les testeurs : qui et combien de personnes recruter ? comment les trouver et comment les rémunérer ?
  • des check lists à suivre depuis les 3 semaines qui précèdent les tests jusqu’à la fin de chaque phase de test
  • choix du lieu pour faire les tests et matériel nécessaire ? coût associé pour faire ces tests ?
  • comment s’adresser aux testeurs ? Qu’est-ce qu’on peut / ne peut pas dire pour ne pas les influencer ?
  • quels sont les messages à faire passer pour chacun des tests et quel est le timing précis ?
  • etc...

Tout est bien détaillé et très pratique. De fait, ce bouquin est à conseiller à tous ceux qui veulent mettre en place des tests d’utilisabilité. Si vous ne savez pas comment faire, ce livre est fait pour vous car il va vous guider pas à pas dans la mise en place de ces tests. Si vous n’avez pas comme objectif de mettre en place des tests, le livre vous sera moins utile sauf pour votre culture générale.

Le livre est très agréable à lire : information bien structurée et lisible, illustrations, couleur... et utilisation de maximes pour chacun des chapitres. Ces maximes sont en quelque sorte les informations et les conseils qu’il faut impérativement appliquer s’il ne fallait retenir que certaines informations.

CE QU'IL FAUT RETENIR

Pour finir, voici ces fameuses maximes accompagnées de quelques uns de mes commentaires :

  1. A morning a month, that’s all we ask : une ½ journée de tests 1 fois par mois est suffisante pour réaliser ces tests et faire ressortir les problèmes majeurs. L’organisation prendra un peu plus de temps au début mais ce type de tests est beaucoup moins lourd à mettre en place que des tests plus longs et plus coûteux.
  2. Start earlier than you think makes sense : les tests peuvent se faire dès les premiers jets sur papier, il n’est pas nécessaire que le projet soit « suffisamment abouti » pour le tester. Au contraire, plus tôt démarreront les tests, plus tôt ressortiront les problèmes majeurs.
  3. Recruit loosely and grade on a curve : 5 personnes suffisent pour régler 85% des problèmes majeurs (3 sont conseillés) et ces problèmes majeurs d’utilisabilité ressortiront même si les testeurs ne sont pas la cible exacte que vous souhaitez toucher avec votre site.
  4. Make it a spectator sport : ces tests ne doivent pas faire appel uniquement à des testeurs mais aussi à des personnes qui vont assister aux tests dans une pièce séparée. "Seeing is believing" comme le dit Krug, et on apprend beaucoup sur son travail quand on observe les autres se servir d’une application ou d’un site que l’on a réalisé.
  5. Focus ruthlessly on only the most serious problems : se focaliser sur les problèmes majeurs, c’est s’assurer qu’ils seront traités pour la prochaine session et que, dans le timing du projet, l’essentiel des gros problèmes aura été évacué. Se pencher sur les problèmes mineurs c’est prendre le risque de traiter rapidement des éléments non structurants et laisser courir des problèmes majeurs.
  6. When fixing problems, try to do the least you can do : Krug recommande fortement de ne pas casser pour refaire mais plutôt de faire des ajustements / des optimisations ("Tweak, don’t redesign") Car si vous cassez, vous avez une plus grande probabilité pour que ce que vous proposez ne fonctionne toujours pas, et parce que l’optimisation a plusieurs avantages (moins cher, plus rapide à mettre en place et à retester, moins risqué...)

Donc j’encourage vivement tous ceux qui sont intéressés par ce type de tests à acheter ce bouquin, c’est une véritable mine d’or au niveau des conseils et de la méthodo prodiguée. Pour les autres comme moi qui ne vont pas mettre en place des tests de ce type, le livre permet de vendre l’idée en interne dans votre entreprise et pourquoi pas de la tester sur des petits projets.

Share |

Ma première expérience en tant qu'enseignant : Introduction à la Gestion de Projet (3/5)

Après les 2 premières présentations (la 1ère et la 2nde), voici la publication de la 3ème session consacrée à la gestion de projet.

Au programme de cette 3ème session :

  • dimensionner le projet (plan de charge / devis)
  • piloter le projet (suivi des heures, des livrables, des tâches...)

Le cours #4 sera publié vers la mi-mars car je suis en train de le définir.

Share |

jeudi 11 février 2010

Ma première expérience en tant qu'enseignant : Introduction à la Gestion de Projet (2/5)

Après la 1ère présentation (dans laquelle je parlais d'un projet web et de ses différentes méthodes de gestion, de ses étapes, des objectifs de la gestion de projet et je faisais un focus sur le Chef de projet) voici la suite avec cette 2nde session présentée aux étudiant des Gobelins.

Au sommaire de cette 2nde session :

  • les interventions du Chef de Projet,
  • comment communiquer sur son projet (les documents de reporting)
  • comment dimensionner son projet (plan de charge et devis)

Le cours #3 est prêt, il sera publié prochainement.

Share |

mercredi 10 février 2010

Steve Krug, à propos de la refonte d'un site web

Extrait de "Rocket Surgery Made Easy" (2010), de Steve Krug :

"If you already have a site and you're about to begin redesigning it, the obvious place to start is by testing your existing site".

Cela vient parfaitement appuyer ce que je détaille dans mon article sur la "Refonte de votre site internet" : pourquoi faut-il accorder de l’importance à un site que l’on va faire évoluer ? Car le site existant peut vous fournir des informations primordiales sur vos visiteurs, leurs attentes, leurs besoins. Les axes d’améliorations sont là, sous vos yeux...

Vous pouvez télécharger l'article en PDF ou lire les 3 parties :

PS : j'ai payé Steve Krug très très cher pour dire ça ;-) Merci Steve !

Share |

mardi 9 février 2010

Le Buzzomètre n°5 : la gestion de sa e-réputation

Toujours présenté par Emery Doligé, ce Buzzomètre n°5 concerne la gestion de sa réputation online (la "e-reputation")

Faut-il gérer son e-réputation, que l'on soit une personne physique ou une marque ? Et si oui, comment ? Comment peut-on la gérer ? Y a-t-il une logique à court terme ? à long terme ?

Les personnes invitées à en discuter :

Les émissions précédentes du Buzzomètre sont disponibles ici.

Share |